Des maux de tête après deux verres de vin, un nez qui coule quelques minutes après une bière, une diarrhée soudaine vingt minutes après avoir mangé des fruits de mer, ou encore une respiration difficile après avoir grignoté des fruits secs… Voilà des situations où nous avons eut la preuve que les sulfites peuvent nous rendre malade.

Mais, tous les jours, nous consommons sans le savoir des sulfites à petites doses. Si les symptômes ne sont pas autant visibles, ces sulfites là nous intoxiquent aussi et sont responsables de nos problèmes de santé chroniques…

Migraines

Même sans en abuser, le vin blanc a la réputation de donner mal à la tête. La raison est que les vins blancs sont ceux qui contiennent le plus de sulfites. La dose peut être dix fois plus importante que dans les vins rouges. Le mal de tête peut se déclencher en quelques minutes, ou bien après plusieurs heures, cela dépend de ce que nous mangeons avec.

Les professionnels du vin n’aiment pas du tout parler des sulfites et nous brouillent les pistes en parlant des tanins, du soufre, ou de la consommation excessive d’alcool. Mais soyons clair : la corrélation entre les doses de sulfites dans le vin et la migraine est évidente.

Maintenant, il ne suffit pas d’éliminer le vin pour se soigner de la migraine. Les sulfites sont en effets cachés dans beaucoup d’autres boissons et aliments, et même dans les cosmétiques et les médicaments.

Sulfites Danger migraine
Je souffre de migraine depuis maintenant 35 ans ! Je prends des médicaments sur une base régulière pour réduire le nombre de crise par mois. Mais suite à un petit incident récent, j’ai pu mettre le doigt sur le COUPABLE, les SULFITES. Je suis pharmacienne ; je serai bien placée pour en parler aux patients qui fréquentent ma pharmacie, ainsi qu’à mes collègues pharmaciens. Alors voilà, je remercie de tout cœur Bertrand pour son travail acharné et colossal, ce qui me permettra à moi et bien d’autres d’avoir une vie meilleure !
Guylaine Doucet
Sulfites danger asthme
Je lis votre livre et suis convaincue de mon intolérance aux sulfites. Tout y est : rhinites et asthme après un repas avec un verre de vin, la baignade en piscine qui vire au cauchemar, les réveils et couchés avec une montagne de mouchoirs, maux de tête et d’estomac. Un mois sans trop de sulfites, il y en a bien 1 ou 2 qui ont réussi à déjouer ma vigilance, et je me sens déjà mieux, les symptômes ont vraiment diminués. Incroyable. J’ai l’impression de moins supporter mon corps et d’être plus libre.
Laurence

Asthme

Les effets des sulfites sur la respiration vont d’une petite sensation d’oppression ou de lourdeur sur la poitrine, à notre respiration qui devient bruyante, à nos bronches qui se mettent à siffler, ou même au déclenchement d’une crise d’asthme.

Les sulfites sont directement mises en cause par une étude publiée en 2000 dans la revue The Journal of Allergy and Clinical Immunology. Près de 350 adultes vivant en Australie y ont participé en répondant à un questionnaire sur les symptômes de l’asthme et sur leur consommation d’alcool. Les résultats indiquent que dans 33 % des cas, l’alcool a déclenché une crise d’asthme en moins d’une heure.

Les sulfites sont présent dans bien d’autres aliments et boisons que l’alcool. A petites doses, ils irritent quotidiennement nos muqueuses respiratoires et sont une cause d’installation de l’asthme. A des doses plus importantes, ils peuvent même déclencher des crises d’asthme.

Sinusites, Rhinites et Polyposes

Après notre petit verre de vin blanc, nous sommes aussi nombreux à avoir le nez qui coule, notre muqueuse nasale qui gonfle, voir notre nez qui se bouche complètement.

Nous avons aussi des éternuements et des écoulements dans la gorge. Certains ont également des larmoiements aux yeux.

Au delà de ces signes visibles, les sulfites que nous consommons quotidiennement à petite dose irritent notre muqueuse nasale.

Nous sommes plus fragiles à tous les rhumes et autres infections du nez.

Après quelques années, notre muqueuse s’est abîmée et devient inflammatoire. Nos problèmes ORL deviennent chroniques, et la rhinite ou la sinusite s’installe.

Dans les cas les plus sérieux, la muqueuse développe une polypose nasale qui nous pose alors de sérieux problèmes, et qui nécessite une opération chirurgicale.

Sulfites Danger Rhinite
J’ai 44 ans, et depuis presque 15 ans j’ai cherché à comprendre et éliminer des problèmes de rhinites allergiques. J’ai d’abord cru à une sensibilité aux acariens. Mais souvent, sans explications logique, de grosses et handicapantes crises de rhinites se produisaient quand même. Votre livre m’a grandement ouvert les yeux, et maintenant j’ai une explication logique à ces phénomènes ! Ouf ! J’ai testé ces dernières semaines vos conseils, et il semblerait bien que la clé se trouve dans un régime sans sulfites…
Marie
Sulfites Dangers troubles digestifs
Grâce au livre, j’ai aussi identifié d’autres symptômes que j’ai depuis bien plus longtemps ! Notamment des diarrhées subites dans les dix minutes après ingestion de repas genre fast food, et également, je viens de l’identifier, en mangeant des raisins secs ! J’ai aussi depuis quelques années des troubles digestifs genre ballonnements, dont j’avais parlé à mon médecin mais pour lesquels je n’arrivais pas à trouver de cause – j’ai essayé de voir si ce n’était pas le gluten ou laitage, mais ce n’était pas pertinent. Je n’avais jamais parlé des diarrhées à mon médecin, pensant que c’était un dysfonctionnement occasionnel normal que tout le monde pouvait connaître. Je n’avais jamais pensé à de l’intolérance ou allergie !
Bénédicte

Troubles digestifs

Je suis breton, et j’adore les fruits de mer. Je mangeais donc très régulièrement des huitres, du crabe, des palourdes, des bigorneaux, des bulots ou encore des langoustines.

À certains moments, je pouvais manger de grosses quantités sans aucun problème, alors qu’à d’autres, cela ne passait pas du tout et j’avais des diarrhées dans les quinze minutes après avoir mangé.

C’est une expérience que j’ai renouvelé des dizaines de fois avant d’apprendre que les fruits de mer contiennent des sulfites, et à des doses souvent supérieures aux limites autorisées.

Le délai entre le repas et les symptômes ne permet pas au bol alimentaire, le contenu de l’estomac, de se vider dans l’intestin. C’est comme si la muqueuse intestinale réagissait immédiatement aux sulfites dans l’estomac en provoquant une vidange de l’intestin.

Les sulfites à petite dose irritent quotidiennement notre muqueuse digestive, et sont probablement à l’origine de ballonnements et de digestions difficiles.

Plus préoccupant, notre muqueuse intestinale irritée n’est plus capable de se protéger et devient poreuse. Cette porosité, ou perméabilité intestinale, est la cause de nombreux problèmes de santé de type inflammatoire et perturbe aussi le fonctionnement de notre système immunitaire.

Fatigue

Après certains repas, même sans abuser sur la nourriture ou sur les boissons, nous sentons que notre digestion n’est pas terrible, nous pouvons être pris de sueurs froides ou de bouffées de chaleurs, et nous manquons complètement d’énergie.

Dans les heures qui suivent, nous sommes pris d’une espèce de torpeur générale, et nous nous sentons vraiment fatigués.

C’est comme si notre corps consacrait toutes ses forces à combattre les effets des sulfites et à les éliminer.

Le lendemain, nous sommes pris de courbatures alors que nous n’avons pas fait plus d’exercice qu’à l’habitude.

Sulfites Danger mal de tete
Avant je consommais beaucoup d’abricots secs bien oranges en pensant bien faire, me disant que c’était bon pour la santé. Cependant après les repas je me sentais presque toujours fatiguée et j’avais des bouffées de chaleur. Depuis que je mange presque sans sulfites je me sans beaucoup mieux!
Anne-Sophie
problemes de peau
Grâce à vous j’ai pu identifier que mes problèmes de peau (démangeaisons, rougeurs sur le cou et les paupières, gonflements des paupières) provenaient des sulfites. J’ai appliqué la méthode « radicale » et je réintroduis peu à peu certains aliments. J’ai également changé mes habitudes en matière de produits d’hygiène et de cosmétique. Je partage l’avis des nombreuses personnes qui se sentent désemparées face aux réactions du corps médical… Encore merci !
Dominique

Problèmes de peau

Dans tous les problèmes que nous venons de voir, les sulfites s’attaquent principalement aux muqueuses digestives, du nez, des sinus, ou des bronches.

Ils sont aussi mis en cause dans des problèmes de peau tels que des rougeurs, des irritations, et même de l’eczéma.

Peu de gens le savent, mais les sulfites sont présents dans les cosmétiques. Les doses sont très importantes dans les auto-bronzants et dans les produits de lissage pour cheveux par exemple.

En cas d’intolérance aux sulfites, il faut non seulement les éliminer de son alimentation, mais aussi des produits cosmétiques que nous utilisons tous les jours.

Maladies Chroniques et Allergies aux Sulfites au JT 13H de France2

Ces symptômes vous parlent ?

Vous n’arrivez pas à vous soigner correctement ? Vous ne comprenez pas vraiment ce qui vous arrive ? Vous avez déjà eut occasionnellement des soucis après avoir bu du vin ou mangé des fruits secs ou des fruits de mer ?

Alors les sulfites sont probablement la cause de vos problèmes de santé.

Mon livre cité à la TV

Les industriels du vin essayent de monopoliser la parole à propos des sulfites pour défendre leurs produits. Ils nous empêchent d’y voir clair et de comprendre que le problème des sulfites ne concerne pas que le vin !

Mais les choses changent doucement.

Depuis 2 ans, j’ai collaboré à plusieurs reprises avec les journalistes de France Télévision pour des reportages et des documentaires à propos de la toxicité des sulfites.

france 2
france 5
allo docteurs
réussir vigne

Plus de 240 Témoignages

Un grand Merci à Bertrand Waterman pour les recherches dont il fait profiter les pauvres allergiques aux sulfites dont mon épouse fait partie. Son livre est clair et documenté. Enfin ! nous comprenons pourquoi elle avait des réactions si violentes à certains aliments en apparence tout à fait inoffensifs. Encore Merci, merci. Nous suivons ses conseils et mon épouse n'a pas eu de crise depuis des mois. Quel soulagement ! Je recommande ce livre à toute personne qui commence à avoir des doutes sur l'origine de symptômes, chroniques ou pas et toujours inexplicables...

Ivan Lebourg, Novembre 2017, sur Amazon


Éliminer les Sulfites pour se Soigner

Les médecins nous prescrivent des médicaments pour traiter nos symptômes avec plus ou moins de réussite. Mais, tant que nous consommons des sulfites, souvent sans le savoir, nous ne traitons pas la cause de nos problèmes.

Mon approche, c’est de se soigner naturellement en éliminant les sulfites qui nous intoxiquent. J’ai passé 10 ans à comprendre où ils se cachaient, et à partir du moment où j’ai su les éviter, cela a changé ma vie !

medication-calendar_4460x4460

La Méthode en 4 étapes

1 Confirmer vos Doutes sur les Sulfites

Vous allez confirmer si les sulfites sont à l’origine de vos problèmes de santé de type asthme, eczéma, fatigue, migraines, polypose nasale, rhinites, sinusites, troubles digestifs.

3 Identifier tous les Sulfites Cachés

Vous allez apprendre où se cachent les sulfites dans votre alimentation, dans vos boissons, dans vos cosmétiques et dans vos médicaments.

2 Avoir la Preuve de votre Intolérance

Vous allez voir quels sont les différents tests médicaux qui peuvent prouver votre intolérance aux sulfites, et comment aborder le sujet avec votre médecin pour obtenir son aide.

4 Éliminer les Sulfites de votre Quotidien

Vous allez voir comment éliminer les sulfites dans les différentes situations de la vie quotidienne, en mangeant à la maison et à l’extérieur, ou en allant vous faire soigner.

Excellent travail. Beaucoup de recherches, livre très complet sur le sujet. Je suis à la fois médecin et porteur d’une polypose nasale, j’ai appris beaucoup de choses sur les sulfites. À lire absolument si vous vous sentez concerné par ce problème…
Bernard
Médecin Généraliste
Je vais parler de ce livre à ma neurologue de la clinique de la migraine, à mon médecin de famille, à mes amies et aux membres de ma famille. J’en ai aussi parlé à la naturopathe avec laquelle de travaille.
Guylaine Doucet
Pharmacienne
Médecin moi même, je suis sensibles aux sulfites. Mais aussi à l'ail, oignons, échalotes ... Bref, une mine d'or que cet ouvrage, car la première synthèse sur le sujet.
Stéphane
Médecin
Le livre de Bertrand vous permettra de traquer les sulfites là ou ils sont indiqués (E220, 221…) mais aussi là ou on ne les soupçonne pas. Voyant les résultats, mon pneumologue commence à moins sourire quand je lui parle d’intolérance aux sulfites.
Guy

Achetez votre Exemplaire

Ma méthode est un eBook (livre électronique) à télécharger sur ce site. Vous pouvez l’avoir chez vous dans moins de 3 minutes sur l’appareil de votre choix : votre Ordinateur, votre Smartphone ou tablette sous Android, votre iPad ou iPhone Apple, ou encore votre Kindle Amazon. Elle est aussi disponible sur Amazon au format livre broché de 260 pages.

Livre au format Broché

19,30

260 pages

  • Exclusivement sur Amazon
  • Livré chez vous en 3 à 5 jours
  • Garantie Amazon
  • Sans Mises à Jour
ACHETER

eBook au format PDF

14,90

Ordinateur et Imprimante

  • Téléchargé en 3 minutes
  • Satisfait ou Remboursé
  • Newsletter de l'Auteur
  • Mises à jour Gratuites
ACHETER

eBook au format Kindle

14,90

Apps et Liseuse Amazon

  • Téléchargé en 3 minutes
  • Satisfait ou Remboursé
  • Newsletter de l'Auteur
  • Mises à jour Gratuites
ACHETER

eBook au format iBooks

14,90

iPad et iPhone

  • Téléchargé en 3 minutes
  • Satisfait ou Remboursé
  • Newsletter de l'Auteur
  • Mises à jour Gratuites
ACHETER
Garantie90

Satisfait ou Remboursé

Vous avez le temps d’appliquer ma méthode et de constater des résultats sur votre santé, sans AUCUN RISQUE : pendant les 3 mois qui suivent votre commande sur ce site, je vous rembourse à 100% si vous n’êtes pas entièrement satisfait, sur simple demande et sans discussion, et vous gardez la méthode !

Mon livre cité à la TV

Les industriels du vin essayent de monopoliser la parole à propos des sulfites pour défendre leurs produits. Ils nous empêchent d’y voir clair et de comprendre que le problème des sulfites ne concerne pas que le vin !

Mais les choses changent doucement.

Depuis 2 ans, j’ai collaboré à plusieurs reprises avec les journalistes de France Télévision pour des reportages et des documentaires à propos de la toxicité des sulfites.

france 2
france 5
allo docteurs
réussir vigne

L'auteur

À 28 ans, Bertrand Waterman est opéré des sinus à Paris par l’un des meilleurs chirurgiens. Mais, il n’est pas guéri pour autant et il rechute.

Plutôt que d’entrer dans le cycle infernal des médicaments et de la chirurgie, il fait des recherches et comprend qu’il est intolérant aux Sulfites. Depuis, il les évite au maximum, et les résultats sont là.

Il a partagé ses solutions dans deux livres : un guide de référence « Maladies Chroniques et Allergies aux Sulfites », et une méthode « 12 clés pour VAINCRE la polypode nasale ».

bertrand-one-eye-black-and-white-medium
signature-bertrand-waterman-polypose-nasale-e1511225827403